DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposant historique ougandais Besigye inculpé de trahison

monde

L'opposant historique ougandais Besigye inculpé de trahison

Publicité

L’onde de choc de la réélection très controversée du président ougandais Yoweri Museveni en février continue de se faire sentir. L’opposant historique Kizza Besigye, a été inculpé vendredi de trahison par un tribunal de Moroto dans le nord-est du pays. Celui qui avait recueilli plus de 35 % des voix en février a été arrêté dès mercredi, après avoir organisé une contre-prestation de serment, pour protester contre les fraudes et les intimidations qui, selon lui, ont entaché le scrutin.

Les médias sont pour leur part interdits de couvrir toute manifestation de l’opposition, ce que dénonce le journaliste Emmanuel Mutaizibwa : “ L’interdiction des médias a eu un effet dissuasif sur nous les journalistes professionnels. Dans de nombreux organes de presse, je suppose, il y a cette peur latente de l’Etat qui est là pour nous épier”

La sécurité est renforcée à Kampala depuis la prestation de serment du président Museveni jeudi.

Inculpé pour trahison, Kizza Besigye encourt en théorie la peine capitale même si le pays n’a procédé à aucune exécution depuis des années.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article