DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : au moins sept morts dans l'attaque d'une raffinerie de gaz revendiquée par Daesh

monde

Irak : au moins sept morts dans l'attaque d'une raffinerie de gaz revendiquée par Daesh

Publicité

Une attaque suicide dans une raffinerie de gaz en Irak a fait au moins sept morts et 21 blessés.

L’agence Associated Press avance pour sa part le chiffre de 14 morts. Huit assaillants se sont introduits sur le site industriel en faisant exploser une voiture piégée à l’une de ses entrées.

L’organisation Etat islamique a revendiqué cet attentat survenu à Taji, situé à 20 km au nord de Bagdad.

Certains assaillants ont déclenché leur ceinture explosive tandis que d’autres ont été tués par des coups de feu.

“La situation a été contrôlée grâce aux forces de sécurité qui ont détaché les tuyaux alimentant le réservoir en gaz. Les gardes de sécurité étaient là. Ils ont tué deux assaillants et trois autres se sont fait exploser” a expliqué le brigadier général Saad Maan, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Même si Daesh a intensifié ses attaques dernièrement, le gouvernement irakien assure qu’il ne contrôle plus aujourd’hui que 14 % du territoire contre 40 % en 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article