DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colombie : 8 tonnes de cocaïne, assez de paquets pour paver un vaste terrain !

monde

Colombie : 8 tonnes de cocaïne, assez de paquets pour paver un vaste terrain !

Publicité

C’est comme un sparadrap ! La Colombie n’arrive pas à se défaire de la cocaïne, ni de l’image si laide qu’elle lui donne, alors que la pacification progresse à grand pas dans ce pays coloré et joyeux, si riche et si accueillant. Mais à chaque fois que ses autorités pensent donner une bonne nouvelle en annonçant une saisie exceptionnelle de drogue, le cliché revient au galop dans l’esprit de l’opinion internationale. 8 tonnes de cocaïne en une seule prise, le président colombien n’a pas tort de s’en réjouir : “La plus grosse quantité de drogue saisie dans l’histoire du pays !”, lance Juan Manuel Santos sur son compte Twitter. Néanmoins, le mal est fait ! Cette nouvelle illustration s’ajoute aux précédentes, d’autant qu’elle est spectaculaire.

Regardez cette étonnante vidéo filmée et publiée par le ministère de la Défense, dont dépend la police en Colombie. Des milliers de paquets multicolores qui contiennent du chlorhydrate de cocaïne, autrement dit de la poudre prête à être sniffée ou injectée, étalés sur un vaste terrain : on se croirait presque dans une exposition de carrelage, et on pourrait oser dire que c’est artistique !


Les 8 tonnes de drogue étaient parfaitement bien dissimulées dans un local spécialement construit à 2,50 mètres de profondeur, recouvert d’une chape en béton. La cache se trouvait dans une ferme perdue au milieu d’une plantation de bananiers, dans le port de Turbo, sur la côte Caraïbe à la frontière avec le Panama (département d’Antioquia). Les cinquante policiers d‘élite, largués sur place par des hélicoptères Black Hawk, n’ont pas été de trop pour fouiller et retourner la bananeraie jusqu‘à ce qu’ils trouvent la précieuse marchandise. Elle s’apprêtait à partir par voie maritime jusqu’en Amérique centrale, selon le commandement de la police, afin d’inonder ensuite les Etats-Unis, selon un scénario pleinement rôdé.

La cache souterraine vidée par les policiers :


C’est un coup dur porté au cartel Usuga ! a clamé le ministre de la Défense, Luis Carlos Villegas. Il faut relativiser. Le groupe paramilitaire Usuga passe pour être le plus puissant cartel de la drogue colombien actuellement, et brasse justement des tonnes de cocaïne chaque année. A titre d’exemple, pas moins de 252 tonnes de cocaïne ont été saisies en Colombie l’année dernière. Au cours de l’opération à Turbo, trois narcotrafiquants présumés ont été arrêtés par les policiers. Si la prise de drogue a été très bonne, les trois petits poissons pêchés avec ne vont certainement pas empêcher les chefs de la famille Usuga de continuer de nager en eaux troubles.


Prochain article