Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Philippines : le nouveau président veut rétablir la peine de mort

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
Philippines : le nouveau président veut rétablir la peine de mort

<p>Aux Philippines, le nouveau président a annoncé des mesures radicales pour lutter contre la criminalité. La principale vise à rétablir la peine de mort, abolie il y a tout juste dix ans. Elle pourra s’appliquer dans les affaires de trafic de drogue, de viol, de meurtre et de vol.</p> <p><em>“Je vais presser le Congrès de rétablir la peine de mort par pendaison”</em>, a précisé Rodrigo Duterte devant la presse.</p> <p>Le nouveau président philippin met en garde les criminels et délinquants : désormais, l’Etat sera impitoyable à leur égard.</p> <p><em>“Si vous résistez, si vous faites preuve de résistance violente, mes ordres à la police seront de tirer pour tuer.”</em></p> <p>Des propos condamnés par l’organisation de défense des droits de l’Homme ‘‘Karapan’‘. Sa présidente, Cristina Palabay, souligne que, derrière la criminalité, se cachent aussi des problèmes de société : <em>“Il est question de pauvreté, d’inégalités, d’accès à l‘éducation, de l’absence d’un programme de réhabilitation dans les prisons du pays. La peine de mort ne peut pas résoudre les problèmes d’un système injuste.”</em></p> <p>S’il inquiète l’opposition, qui voit en lui un dictateur en puissance, Rodrigo Duterte a réussi à séduire des millions de Philippins lassés par la criminalité et la corruption.</p>