DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : bingo pour Barcelone, Benfica et Besiktas

the corner

The Corner : bingo pour Barcelone, Benfica et Besiktas

Publicité

Bienvenue dans The Corner. C‘était la dernière journée dans la plupart des championnats européens et trois équipes, qui couraient après le titre depuis plusieurs semaines, ont enfin atteint le Graal. Point commun entre ces clubs : leur première lettre, un B. On parle là de Barcelone, de Benfica et du Besiktas.

Mêmes scènes de liesse ce week-end pour les supporteurs du Barça, de Benfica et du Besiktas. Leurs clubs de coeur sont respectivement champions d’Espagne, du Portugal et de Turquie pour la 24e, la 35e, et la 14e fois.

Le Barça ne tremble pas au moment de conclure

On revient d’abord sur le deuxième sacre consécutif du FC Barcelone. Les Catalans s’assurent du titre en l’emportant 3-0 à Grenade avec un triplé de Luis Suarez.

Ils espèrent refaire la fête dimanche prochain à l’issue de la finale de la Coupe du Roi qu’ils joueront face au FC Séville. Quant au Real et à l’Atlético Madrid, deuxième et troisième de la Liga, ils se disputeront ni plus, ni moins que la victoire en Ligue des champions.

Le Sporting bute sur Benfica

Jamais une équipe portugaise n’avait fini son championnat avec autant de points – 88 – que le Benfica version 2015-2016. Ce dimanche, les Aigles battent le Nacional Madère quatre buts à un pour conserver jusqu’au bout leurs deux points d’avance sur leurs rivaux de Lisbonne.

Dénouement cruel donc pour Jorge Jesus qui l‘été dernier a délaissé le banc de Benfica pour s’asseoir sur celui du Sporting… Le FC Porto se contente de la troisième place et devra donc passer cet été par le tour préliminaire de la Ligue des champions.

Besiktas retrouve les sommets

Feux d’artifice et fête populaire également dans les rues d’Istanbul après le premier titre décroché par Besiktas depuis 2009. En Turquie, pas besoin d’attendre la dernière journée pour mettre fin au suspense.

Besiktas compte six points d’avance sur le Fenerbahçe à l’issue de l’avant-dernière journée après sa victoire 3-1 contre Osmanlispor Ankara avec notamment un but de Mario Gomez.

Suarez, Higuain et Zlatan, buteurs en série

Il n’y a que des joueurs qui ont brillé cette semaine dans notre rubrique Up & Down. Vous avez sûrement deviné le premier d’entre eux, l’un des grands artisans du succès des Blaugranas. Mais les deux autres, qui sont-ils ? Voyons cela ensemble.

Un hat-trick contre Grenade et Luis Suarez atteint la barre des 40 buts pour devenir pichichi, meilleur réalisateur du championnat d’Espagne. L’Uruguayen décroche au passage son deuxième Soulier d’Or remis à l’attaquant le plus prolifique d’Europe.

Un triplé aussi pour Gonzalo Higuain avec le Napoli contre Frosinone lors de la dernière journée de la série A. L’Argentin termine capocannoniere avec 36 buts pour effacer des tablettes le record vieux de 66 ans de Gunnar Nordahl qui s‘était arrêté à 35 buts.

Zlatan Ibrahimovic est arrivé à Paris comme un roi, il en repart – selon sa formule – comme une légende. L’attaquant suédois signe un doublé contre Nantes pour ses adieux au Parc des Princes. Avec 38 buts en Ligue 1, il fait mieux que tout autre joueur dans l’histoire du PSG.

On parie ?

Maintenant que les championnats majeurs sont terminés, place aux finales des coupes nationales. Il y aura de gros chocs le week-end prochain et voici nos intuitions. Parfois, on devine les bons résultats, d’autres fois, pas du tout… Tentez votre chance en nous envoyant vos pronostics sous le hashtag #TheCornerScores.

FA Cup : Crystal Palace 1-3 Manchester United
Coupe du Roi : Barcelona 4-2 FC Séville
Coupe d’Italie : Milan AC 1-4 Juventus
Coupe d’Allemagne : Bayern Munich 2-1 Borussia Dortmund
Coupe de France : Paris Saint-Germain 3-0 Olympique de Marseille

Boire ou arbitrer, il faut choisir

Les joueurs de Barcelone ont fêté leur titre samedi soir en faisant couler des rivières de champagne. Nous allons maintenant vous montrer un quatrième arbitre qui a clairement abusé de l’alcool avant un match de première division du championnat tchèque. On se dit au revoir sur ces images et on se donne rendez-vous lundi prochain pour faire le point sur les vainqueurs des Coupes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article