DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la construction du gazoduc transadriatique peut commencer

économie

Grèce : la construction du gazoduc transadriatique peut commencer

Publicité

C’est dans la ville grecque de Thessalonique qu’Alexis Tsipras a donné le coup d’envoi de la construction du TAP, ou gazoduc Transadriatique. Dernier tronçon du corridor gazier sud-européen, il vise à assurer à l’Europe une alternative au gaz russe dès 2020.

Aux côtés du Premier ministre grec, des représentants des autres pays concernés : l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Turquie, l’Albanie et l’Italie.

Jusqu’en 2045, c’est du gaz azéri qui circulera dans le gazoduc à raison de 10 milliards de mètres cube par an.

Le TAP, qui relie la Grèce à l’Italie via l’Albanie et la mer Adriatique représente un investissement de 5 milliards d’euros, financé par un consortium public-privé emmené par le Britannique BP. Sa construction créera 8.000 emplois en Grèce.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article