DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les policiers dans la rue contre la "haine anti-flics"

monde

Les policiers dans la rue contre la "haine anti-flics"

Publicité

Ils ne sont pas là pour encadrer cette fois mais pour manifester, et c’est inédit.
Quelque 7000 policiers ont investi la Place de la République pour dire non à la “haine anti-flic”.
Une soixantaine de villes ont suivi l’appel des syndicats de la Police, alors qu’environ 350 membres des forces de l’ordre ont été blessés depuis le début des manifestations contre la loi travail en mars.

“Mes collègues n’en peuvent plus. Premièrement, il sont épuisés par ces manifestations à répétition et deuxièmement, ils s’en prennent plein la tête. Donc à un moment donné, on dit : “ça suffit”“, explique une policière.

“L’ensemble des policiers, commissaires, officiers, gardiens de la paix en ont ras le bol d‘être stigmatisés au quotidien dans toutes les manifestations, on est l’objet de violence, on est l’objet de quolibets. Nous, on est juste de gardiens de la paix, au sens noble du terme”, renchérit une autre manifestante.

Si 82% des Français disent avoir une bonne opinion de la police dans un récent sondage, eux, l’affirment : “Tout le monde déteste la police”. Ils étaient environ 300 ce mercredi à se rassembler contre la manifestation des policiers.
Non loin de la place de la République, une voiture de police a été incendiée. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d’homicide volontaire.

Si 72% des Français estiment que les policiers sont efficaces, 55% pensent qu’ils ne traitent pas chaque citoyen de la même manière selon son origine (55%) selon un sondage publié ce mercredi dans “Le Parisien-Aujourd’hui en France”.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article