DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sauvetage de la première lycéenne enlevée par Boko Haram au Nigeria en 2014

monde

Sauvetage de la première lycéenne enlevée par Boko Haram au Nigeria en 2014

Publicité

La joie et l‘émotion, au Nigeria : pour la première fois, l’une des filles enlevées à Chibok en 2014 par Boko Haram, a été retrouvée, visiblement saine et sauve.

Pendant sa captivité, elle aurait donné naissance à un enfant, une petite fille de quelques mois maintenant. Elle aurait eu cet enfant avec son mari, présenté comme un commandant de Boko Haram, et qui était avec elle au moment où des miliciens locaux, en lutte avec l’armée régulière, les ont retrouvés.

A 19 ans aujourd’hui, Amina Ali, a été découverte aux abords de la forêt de Sambisa, au nord est du pays, une région contrôlée par Boko Haram. La jeune fille a été d’abord ramenée dans son village où elle a retrouvé ses parents, avant d‘être interrogée dans une base militaire.

Selon Olatunji Olarewanju, membre de “Bring Back Our Girls”, elle aurait affirmé que les autres filles sont en vie, sauf 6 qui seraient décédées. Toutes les autres seraient cachées dans des fortifications de Boko Haram dans la forêt.

Amina est la première à être sauvée. Avec elle, 218 autres jeunes filles ont été enlevées en 2014 par le groupe terroriste Boko Haram. Une soixantaine avait pu s‘échapper.

Depuis 2009, Boko Haram est tenu responsable de la mort de plus de 20.000 personnes et de l’enlèvement d’au moins 2.000 autres.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article