DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ex-otage de Boko Haram doit poursuivre ses études

monde

L'ex-otage de Boko Haram doit poursuivre ses études

Publicité

Cachée sous un voile, Amina Ali s’est rendue à la résidence du président nigérian. Muhammadu Buhari a reçu la première des lycéennes de Chibok kidnappées par Boko Haram à avoir été retrouvée.

L’armée nigériane a annoncé ce jeudi avoir récupéré une deuxième jeune fille, sans donner plus de détails

Amina Ali, aujourd’hui âgée de 19 ans, a passé deux ans entre les mains du groupe islamiste. Il y a quatre mois, elle a eu un bébé que le président tient dans ses bras.

Muhammadu Buhari a déclaré avoir de “nouveaux espoirs” de retrouver d’autres otages. Il a aussi émis le voeu de voir Amina “poursuivre ses études, et il en fera une priorité pour le gouvernement, car son éducation a été interrompue brutalement.”

La jeune fille a été enlevée en avril 2014, avec 276 autres lycéennes. Elle a été découverte mardi dans la forêt de Sambisa, bastion de la secte islamiste. Amina était avec un milicien de Boko Haram qu’elle présente comme son mari, qui pourrait être aussi un otage du groupe. Plus de 200 jeunes filles sont toujours retenues dans la forêt, a-t-elle expliqué.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article