DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un artiste vache

le mag

Un artiste vache

En partenariat avec

Un petit air country sauf que si on est bien à la campagne elle est britannique. En fait nous sommes au sud de Londres pour suivre John Marshall et ses deux passions : la peinture et les vaches…

Tout commence par une photo avant de devenir un tableau.

John Marshall : “Si la vache est calme et apaisée alors c’est comme ça que je vais la peindre. Si elle est en colère alors je vais essayer de faire ressortir cela dans son tempérament. Donc elles montrent différentes choses et c’est ce qui les rend uniques. C’est plus un portrait sensible qu’une photo. Les yeux et le nez, c’est ce qui est le plus important. Si vous arrivez à bien faire le museau et les yeux alors le tableau va en quelque sorte se peindre tout seul.

John Marshall brosse ainsi le portrait d’une quarantaine de vaches par an. Les adeptes des bovins doivent débourser quelques 7000 euros pour un tableau des plus champêtres.

Prochain article