DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Démission du chef de la police de San Francisco sur fond de tensions raciales

monde

Démission du chef de la police de San Francisco sur fond de tensions raciales

Publicité

Greg Suhr n’est plus le chef de la police de San Francisco. Il a été contraint à la démission, quelques heures après une nouvelle bavure policière dans la ville californienne. Une jeune femme noire qui refusait de sortir d’une voiture volée, a été abattue par un agent. Pour le maire de la ville, la mort de trop. C’est un adjoint afro-américain avec 26 ans de service qui remplacera Suhr.

“Ces fusillades impliquant des officiers, qu’elles soient justifiées ou non, ont contraint notre ville à ouvrir les yeux sur la question de savoir quand et comment la police fait usage d’une force meurtrière, a déclaré Ed Lee. Les tensions entre nos forces de l’ordre et les communautés de couleur durent depuis trop d’années, c’est devenu indéniable.”

Ce nouveau drame et la démission qui a suivi interviennent dans un climat de tensions exacerbées entre la police de San Francisco et la communauté noire suite à une série d’incidents à connotation raciale. La mort de Mario Woods en décembre dernier avait particulièrement marqué les esprits, avec la diffusion d’une vidéo dans laquelle on voit le jeune Afro-américain, soupçonné d’une attaque au couteau, tomber sous les balles des policiers.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article