DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pas d'alliance militaire entre les russes et les américains en Syrie

monde

Pas d'alliance militaire entre les russes et les américains en Syrie

Publicité

Des frappes communes en Syrie : la Russie a proposé une alliance militaire, aux Etats-Unis, pour frapper conjoitement des cibles en Syrie.

Mais la proposition a fait long feu, Washington l’a rejetée, en affirmant ne pas collaborer militairement avec la Russie.

Les Etats-Unis précisent que les discussions continuent, pour mieux faire respecter la trêve des combats sur place. Les détails de ces discussions n’ont pas été précisés.

Sergei Shoigu, ministre russe de la Défense : “Nous proposons de démarrer le 25 mai des actions conjointes entre l’aviation russe et l’aviation des Etats-Unis et de la coalition internationale, avec la planification et l’exécution de frappes aériennes sur des cibles appartenant au Front al-Nosra, et à d’autres groupes paramilitaires illégaux, qui ne soutiennent pas le cessez-le-feu.”

Pour le département d’Etat américain, les opérations russes consistent uniquement à soutenir le régime de Bachar al-Assad, et non à lutter contre le groupe Etat Islamique.

Les Etats-Unis estiment que la “vaste majorité” des violations de la trêve ont été commises par le régime syrien, a rappelé de son côté John Kirby le porte-parole du département d’Etat.

Début mai, la Russie et les Etats-Unis s‘étaient engagés à “redoubler d’efforts” pour aboutir à un règlement politique du conflit syrien et à étendre le cessez-le-feu sur tout le territoire syrien.

Les groupes jihadistes comme l’EI sont exclus de la trêve décrétée en Syrie afin de favoriser des pourparlers entre le régime de Damas et les rebelles pour mettre fin à un conflit complexe qui dure depuis cinq ans et a fait plus de 270.000 morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article