DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Autrichiens pourraient se choisir un président d'extrême-droite

monde

Les Autrichiens pourraient se choisir un président d'extrême-droite

Publicité

Second tour de l‘élection présidentielle en Autriche ce dimanche. Et pour la première fois en Europe, un candidat d’extrême-droite est en mesure de l’accéder à la fonction suprême. Il s’agit de Norbert Hofer, qui porte les couleurs du FPÖ. Il était arrivé largement en tête du premier tour le mois dernier.

Son adversaire s’appelle Alexander Van der Bellen. Ancien chef du parti écologiste, cet universitaire se présente sous l‘étiquette “indépendant”. Il espère rassembler sous son nom les électeurs de gauche et du centre.

Commentaires dans les rues de Vienne

Les gens sont inquiets par rapport à tout ce qui se passe : l’arrivée des réfugiés, la hausse du chômage. Et d’ajouter que c’est ce genre de peurs qui amène les gens à se tourner vers l’extrême-droite.Gunther, 31 ans

Le président, en Autriche, ce n’est pas lui qui prend les décisions. Le rôle du président ici, c’est notamment de représenter le pays à l’extérieur. En revanche, c’est le Parlement qui donne les orientations sur ce qui se passe dans le pays.Gunther, 29 ans

Quelque soit le vainqueur de cette présidentielle, ce scrutin aura constitué un sérieux revers pour les deux grands partis traditionnels, les sociaux-démocrates et les conservateurs, dont les candidats ont été éliminés dès le premier tour.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article