DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : le mouvement de grève s'étend dans les sites pétoliers

monde

France : le mouvement de grève s'étend dans les sites pétoliers

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

En France, les forces de l’ordre sont intervenues ce mardi matin pour débloquer la raffinerie de Fos-sur-Mer près de Marseille, afin d’empêcher une pénurie de carburant, face au mouvement de grève qui s‘étend dans les sites pétroliers.

Lundi soir, près de 2000 stations essence, étaient en manque de carburant voire à sec.

Six raffineries sur huit étaient touchées.

C’est surtout dans le Nord et l’Ouest que se concentrent les problèmes d’approvisionnement.

Dans la raffinerie de Grandpuits, en région parisienne, les unités de production vont rester complètement à l’arrêt jusqu‘à l’assemblée générale de vendredi.

“On espère qu’on sera rejoint par d’autres camarades. Comme on l’a dit, on n’est pas des casseurs ici. On est des salariés en colère et des citoyens déçus. Donc, charge au gouvernement de prendre des décisions qui s’impose”, affirme Franck Bobard, secrétaire du syndicat Force ouvrière Grandpuits/Gargenville.

Face à la pénurie d’essence, des automobilistes du nord de la France se ruent sur les pompes belges pour être certains de remplir leur réservoir.

“Comme il y a une file d’au moins vingt voitures là-bas, je suis venu ici, ça va plus vite”, explique l’un d’entre eux, venu s’approvisionner de l’autre côté de la frontière.

“Depuis samedi, cela n’arrête pas, nous devons remplir nos cuves assez souvent”, raconte l’employée d’une station-service de Quévy en Belgique.

Le gouvernement affirme que la pénurie est due à cette ruée des automobilistes sur les pompes à essence.

Le personnel des terminaux pétroliers du Havre, assurant 40 % des importations, a voté la grève lundi soir, ce qui risque d’aggraver encore la situation.

Le blocage a commencé par solidarité avec les routiers, eux aussi en grève, par crainte que l’adoption de la loi travail n’aboutisse à une baisse de la rémunération de leurs heures supplémentaires.

La branche pétrole de la CGT, avec Force ouvrière, ont appelé à une grève, pour lutter globalement contre la loi travail.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article