DERNIERE MINUTE

Ryanair encore moins cher

La stratégie des prix cassés oblige la low cost irlandaise à adopter un plan de vol prudent sur l'exercice en cours.

Vous lisez:

Ryanair encore moins cher

Taille du texte Aa Aa

Ryanair veut gagner la guerre des prix en Europe. La low-cost irlandaise s’est engagée à baisser ses tarifs dans les mois à venir sur un marché de plus en plus concurrentiel en Europe. Ils devraient diminuer de 7% en moyenne sur l’exercice en cours, et jusqu‘à 12% pendant les mois d’hiver.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Nous pensons qu'avec l'Europe, le Royaume-Uni a bénéficié de tout un éventail de choses sur l'année écoulée, notamment de vols à bas prix comme les nôtres."

Une annonce faite en marge de la publication d’un bénéfice net conforme aux attentes, en hausse de 43% à 1,24 milliard d’euros sur l’exercice achevé fin mars.

Ryanair en a profité pour réaffirmer son opposition à un Brexit par la voix de son directeur financier, Neil Sorahan. “Nous pensons qu’avec l’Europe, le Royaume-Uni a bénéficié de tout un éventail de choses sur l’année écoulée, notamment de vols à bas prix comme les nôtres. S’il devait y avoir un vote en faveur d’une sortie britannique de l’Union Européenne, il faudrait renégocier tout un tas de choses au cours des mois, voire des années à venir. Ce que nous ferons le moment venu,“ a-t-il expliqué.

Du fait de ces incertitudes et des baisses de tarifs, Ryanair joue la prudence en visant une hausse de 13% seulement de son bénéfice net annuel. En revanche, la compagnie aérienne irlandaise veut asseoir sa suprématie en nombre de passagers en Europe. Il compte ainsi transporter 116 millions de personnes sur l’exercice en cours, 9% de plus que sur l’année fiscale écoulée.