DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au moins trois alpinistes meurent sur l'Everest

monde

Au moins trois alpinistes meurent sur l'Everest

Publicité

Depuis l’ouverture de la saison il y a dix jours, au moins trois alpinistes étrangers sont morts après avoir atteint le sommet de l’Everest, le toit du monde entre le Népal et la Chine.

Un Néerlandais, une Australienne et un Indien ont tous les trois perdu connaissance en redescendant. Deux autres grimpeurs indiens sont portés disparus depuis samedi et les chances de les retrouver en vie sont infimes.

Le mal des montagnes est la cause des trois décès, explique l’alpiniste néerlandaise Katja Staartjes:

“Le mal des montagnes est causé par le manque d’oxygène. Votre corps doit réagir. Cela se traduit par un excès de liquide dans votre cerveaux ou vos poumons, ce qui peut entraîner des complications mortelles”.

Les expéditions vers l’Everest avaient été annulées en 2014 après une avalanche. Même chose l’an dernier après le séisme au Népal.

En conséquence, le secteur du tourisme doit se relancer. Cette saison de printemps, 289 permis d’ascension ont été délivrés à des étrangers. 350 Personnes ont accédé au sommet en une dizaine de jours.

Les récents décès suscitent des interrogations sur le respect des règles de sécurité par les agences qui organisent les ascensions.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article