DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : un premier scandale pour le nouveau gouvernement Temer

monde

Brésil : un premier scandale pour le nouveau gouvernement Temer

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le nouveau gouvernement brésilien mis en place par Michel Temer est déjà rattrapé par le scandale Petrobras. Au coeur de la tourmente, le ministre de la Planification, Romero Juca, accusé d’avoir oeuvré à la destitution de Dilma Rousseff pour étouffer l’enquête sur le scandale de corruption touchant le groupe pétrolier public. C’est ce que semble révéler le contenu d’une conversation téléphonique publié par le quotidien Folha de S.Paulo.

“La destitution est nécessaire. Il n’y a pas d’autre issue. Il faut résoudre toute cette merde. Il faut changer le gouvernement pour stopper l’hémorragie”, déclare notamment M. Juca dans cette conversation avec un ancien sénateur de son parti.

Sous pression, Romero Juca a annoncé sa “mise en réserve” du gouvernement, douze jours seulement après y être entré.

Cette affaire est un premier coup dur pour le président par intérim Michel Temer, qui avait déjà suscité les critiques en nommant dans son gouvernement sept ministres impliqués dans des affaires judiciaires.

Très impopulaire, Michel Temer remplace Dilma Rousseff, qui a été suspendue pendant 180 jours maximum le temps de son procès en destitution pour maquillage des comptes publics.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article