DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tribus isolées : les Kawahiva luttent pour leur survie au Brésil

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’arrivée d’un nouveau gouvernement au Brésil va-t-elle remettre en cause un décret visant à protéger la tribu isolée des Kawahiva, dans la forêt amazonienne ? Signé par le ministre de la Justice en avril dernier, ce décret prévoit la démarcation de leur territoire, le Rio Pardo, dans l’Etat du Mato Grosso. Un territoire (+ de 400.000 hectares) de plus en plus menacé par la déforestation.

Il en va de la survie des Kawahiva, des chasseurs-cueilleurs, qui n’ont aucun contact avec le monde extérieur. Ils avaient été filmés en 2013 par le département brésilien des Affaires indigènes, la FUNAI.

Un document unique :

Vidéo de Survival :

.

L’ONG Survival ne cesse de faire pression sur les autorités brésiliennes pour que les Kawahiva soient protégés des bûcherons, des éleveurs et autres activités humaines.

Interview de Sarah Shenker de “Survival International”

1. Quels sont les prochains défis pour les Kawahiva ?

La FUNAI doit désormais mettre en oeuvre le décret et définir précisément le territoire de la tribu. Cela doit être fait le plus vite possible pour éviter un pic d’invasions. La campagne mondiale de Survival fait pression sur le président du FUNAI pour faire en sorte que son équipe sur le terrain soit suffisamment financée, pour qu’elle démarque le territoire maintenant et qu’elle veille à ce qu’il soit protégé des invasions, en accord avec la Constitution brésilienne.

2. La crise politique actuelle au Brésil constitue-t-elle un risque ?

Le gouvernement intérimaire de Michel Temer représente une mauvaise nouvelle pour les Kawahiva et les peuples indigènes au Brésil, car il est fortement influencé par des lobbies anti-indigènes, les lobbies ruraux, qui font pression pour annuler le décret de démarcation et pour changer la loi afin de réduire considérablement les droits fonciers des indigènes.

3. Quelle est la situation des autres tribus isolées ?

Les tribus isolées sont les peuples les plus vulnérables sur Terre. On sait très peu de choses sur elles. On en compte plus d’une centaine dans le monde. Des populations entières sont anéanties par des violences venant de l’extérieur qui volent leurs terres et leurs ressources, ainsi que par des maladies comme la grippe et la rougeole, contre lesquelles ces populations ne sont absolument pas immunisées. Tous les peuples indigènes isolés courent à la catastrophe, sauf si leur terre est protégée. L’ONG Survival fait tout son possible pour atteindre cet objectif, pour leur donner la chance de déterminer leur propre avenir.

4. Certains considèrent que le territoire des Kawahiva est trop grand pour quelques dizaines de personnes. Quel est votre avis ?

Le territoire n’est pas si grand. Les Kawahiva sont peu nombreux car leurs ancêtres ont été massacrés et ont succombé à des maladies, suite à l’invasion de leur terre par des bûcherons. Ils vivent maintenant sur cette parcelle de terre, et ils luttent pour survivre.

Interview réalisée par Rafael Cereceda

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article