DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : blocages maintenus et tension sociale en hausse

monde

France : blocages maintenus et tension sociale en hausse

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Situation toujours très inquiétante en France avec la mobilisation d’une partie des syndicats contre la loi sur le travail. Mis à part à la SNCF, où la grève semble marquer le pas, dans plusieurs autre secteurs les débrayages et blocages continuent. Six des huit raffineries du pays sont désormais touchées et la production d‘électricité pourrait souffrir elle aussi de la contestation.

“Le choix démocratique a été totalement mis de côté, déclare ce salarié SNCF. Les syndicats n’ont pas été consultés. Les procédures de discussion à l’Assemblée ont été occultées aussi. Donc on a choisi le mode de la grève pour imposer notre point de vue et jusqu‘à ce qu’on paralyse l‘économie du pays.”

La pénurie d’essence menace et la France a commencé “depuis deux jours” à puiser dans ses réserves stratégiques. De leur côté les organisations patronales ont appelé l’Etat à “veiller au respect du droit”.

Philippe Martinez, de la CGT :
“Il y a eu un appel à la grève, il va y avoir des assemblées générales comme ça se fait dans toutes les entreprises et nous verrons comment se développent… Tant que le gouvernement refuse de discuter il y a des risques que la mobilisation s’amplifie.”

Deux dépôts de carburant ont déjà été débloqués par les forces de l’ordre à Douchy-les-Mines, dans le Nord, et à Brest. Mais à présent le syndicat CGT souhaite étendre la mobilisation aux centrales nucléaires.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article