DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : 8ème journée d'action sociale contre la "loi travail"

monde

France : 8ème journée d'action sociale contre la "loi travail"

Publicité

En France, ce jeudi était la huitième journée de mobilisation contre la “loi travail”. Des défilés étaient organisés dans de nombreuses villes, notamment dans la capitale.

La CGT a recensé “près de 300.000 manifestants” en France, contre 400.000 une semaine plus tôt. Les autorités en ont dénombré 153.000 (128.000 le 19 mai).

Ces nouvelles manifestations sont venues alourdir un peu plus le climat social marqué par des arrêts de travail, des blocages et des difficultés d’approvisionnement en carburant, le tout à un peu plus de deux semaines du début de l’Euro de football.

Il y a des dissensions gouvernementales qui vont apparaître au fur et à mesure que l’EURO par exemple va se profiler. Puisque l’on ne peut pas avoir eu d’un coté deux mois et demi de mobilisation, la 8ème journée de grève interprofessionnelle, des mouvements de grève qui sont reconduits dans des secteurs essentiels et imaginer par exemple que l’EURO se tienne sans pétrole, sans voiture, sans transport, voire sans lumière.
Olivier Besancenot, ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste

Le Premier ministre Manuel Valls a rappelé ce jeudi qu’il n‘était pas question de renoncer à ce projet de loi. Et de qualifier d’ “inacceptable” le fait de bloquer de pays.

Plusieurs rassemblements de ce jeudi ont été marquées par des débordements, comme ici à Paris. Des heurts entre forces de l’ordre et certains groupes de manifestants
La police a procédé à une soixantaine d’interpellations sur tout le territoire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article