DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Surprises en série au Masters mondial de judo

Sport

Surprises en série au Masters mondial de judo

Publicité

Notre envoyé à Guadalajara (Mexique), Pedro Lasuen: Le Masters mondial de judo est un tournoi particulier. Ici mieux vaut se lever tôt et rester concentré pour éviter une élimination rapide. Alors qu’on attendait les gros poissons en finale, c’est tout l’inverse qui s’est passé lors du deuxième jour: les principaux favoris sont tombés comme des mouches. Une journée noire pour la plupart d’entre eux.

-63 kg

Les têtes de série en difficulté… Mais pas les Japonais, qui continuent de faire le plein. Le Kimi ga yo, hymne national nippon a retenti trois fois lors ce deuxième jour. Le Japon a récolté quatre médailles d’or en deux jours.

La Japonaise Tashiro Miku ouvre le bal chez les -63kg en terrassant en finale la Néerlandaise quinzième mondiale Juul Franssen. A 44 secondes de la fin la tenante du titre n°5 au classement IJF place un ashi-waza pour waza-ari pour une victoire de bonne augure juste avant sa première participation olympique.

-70 kg

Journée plutôt bonne pour les Pays-Bas qui récoltent l’or par le biais de Kim Polling. C’est la seule n°1 mondiale à s’imposer ce samedi. En finale face à l’autrichienne Bernadette Graf, elle marque 3 yukos puis immobilise son adversaire pour ippon à deux minutes de la fin du combat.

Elle sera indéniablement la grande favorite sur les tatamis de Rio dans moins de trois mois.

-73kg

La deuxième médaille d’or japonaise de ce samedi a été décrochée chez les hommes en -73kg, par le surprenant Soichi Hashimoto, seulement 23e mondial. En finale il domine Odbayar Ganbaatar grâce à une clé de bras explosive: un juji-gatame qui pousse le judoka Mongole à demander dans la seconde l’arrêt du combat.

-81 kg

Lutte féroce en finale des -81kg, enter le Belge Joachim Bottieau et l’Américain Travis Stevens. Le premier est 15e mondial et le second 14e. La bataille tourne à l’avantage de l’Américain, qui obtient sur le fil sa qualification aux Jeux olympiques.

C’est encore au sol que se termine le combat. Travis Stevens place un sumi-gaeshi (contre) à 17 secondes du gong et parvient à immobiliser Bottieau.

La surprise du jour

Elle a eu lieu dans la catégorie -81 kg. La défaite du Canadien Antoine Valois-Fortier n°3 mondial et tête de série, envoyé au sol dès le premier tour par un ippon en toute souplesse du Russe Sirazhudin Magomedov, 20eme mondial.

L’attaque du jour

C’est un ippon aérien de la Britannique Sally Conway chez les -70 kg. La Cubaine Onix Cortés Aldana attache sa ceinture, jusqu‘à atterrissage.

Il ne reste que cinq catégories au programme du Masters de Guadalajara.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article