Syrie : la diplomatie au point mort, les bombardements reprennent

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Syrie : la diplomatie au point mort, les bombardements reprennent

<p>Alors que l’opposition syrienne trébuche, les bombardements reprennent sur Alep. L’opposition syrienne a annoncé ce lundi qu’elle allait se réunir dans dix jours pour trouver un nouveau représentant à envoyer aux pourparlers de paix de Genève. Mohammed Allouche, son chef négociateur, a démissionné ce weekend. Il a expliqué son geste par l‘échec du processus de Genève et l’incapacité de la communauté internationale à promouvoir la paix en Syrie.</p> <p>Aucune nouvelle rencontre de discussion n’est prévue avant deux ou trois semaines, précise l’<span class="caps">ONU</span>.</p> <p>Et de fait, un bombardement très lourd a eu lieu sur Alep dans la journée, montrant si besoin était que le cessez-le-feu n‘était qu’un lointain souvenir. Dans le quartier de Kassara, toujours tenu par la rébellion, 35 personnes ont été tuées par des frappes de l’armée syrienne, selon l’<span class="caps">OSDH</span>, l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme.</p>