DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La SNCF en grève illimitée

monde

La SNCF en grève illimitée

Publicité

A neuf jours de l’Euro de football, le trafic des trains français est à nouveau perturbé. Mais cette fois personne ne sait combien de temps va durer la grève. Une grève lancée pour deux raisons : la réforme du travail, d’abord, et puis des revendications internes, liées à l’ouverture à la concurrence dès 2020.

“Cette grève est reconductible, c’est-à-dire qu’elle a commencé hier soir, explique Julien Dehornoy, porte-parole de la SNCF. Il faut s’attendre à ce qu’elle dure plusieurs jours, avec demain un niveau de trafic comparable à aujourd’hui, et ça risque de durer encore un peu, on verra en fonction de l’avancée des discussions entre les syndicats et la direction de l’entreprise.”

Six TGV sur 10 roulent aujourd’hui, seulement 40% des Transiliens, le tiers des Intercités, et la moitié des TER.

“Je prends le train tous les jours depuis cinq ans pour aller travailler, explique Jean-Michel, et on râle tout le temps après les grèves, mais là je suis un peu plus tolérant que d’habitude.”

“Mon train a été annulé hier, dit une touriste argentine en larmes, et on m’a dit de prendre un autre train aujourd’hui, sans me dire que c‘était Gare de Lyon. Je croyais que c‘était à la gare d’Austerlitz, alors j’ai foncé pour arriver ici mais j’ai raté mon train.”

Et la situation pour les usagers ne devrait pas s’arranger : la CGT appelle à une grève illimitée à partir de demain dans les transports publics parisiens. Et dans le ciel, une grève est à craindre de vendredi à dimanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article