DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dior : retour à Blenheim

le mag

Dior : retour à Blenheim

En partenariat avec

La maison Dior est revenue sur ses pas. Ceux de ces années 50 quand la haute société anglaise d’un après guerre s‘éternisant découvrait les charmes et les finesses de ce grand nom de la mode française. Cela se passait là dans le décor victorien de Blenheim Palace, la résidence des Ducs de Malborough et pour la petite histoire lieu de naissance de Winston Churchill.

A la tête de la création de la maison française depuis le départ de Raf Simons : Lucie Meier et Serge Ruffieux. Que penserait le public des années 50 devant leur nouveau réalisme de la couture ?

Lucie Meier : « Certains auraient été choqués, d’autres enthousiastes d’autres prêts à porter ça d’autres peut-être pas. Je crois que c‘était une nouvelle interprétation d’un nouveau look aussi pour nous avec des hauts très structurés et des jupes plissées. »
 
Le duo a aussi expliqué vouloir témoigner d’une conversation entre la France et l’Angleterre avec des pays qui font souvent voyager leurs tendances au dessus de la Manche…

Pour ces shows spectaculaires, les grandes maisons rivalisent de destinations toujours plus extraordinaires. Chanel a récemment défilé à La Havane, Louis Vuitton à Rio de Janeiro, et Gucci présente ce 2 juin sa collection croisière à l’abbaye de Westminster à Londres.

Ces collections, disponibles en novembre, sont celles qui restent le plus longtemps dans les magasins

Prochain article