DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Royaume-Uni : BHS ferme, 11.000 emplois condamnés

entreprises

Royaume-Uni : BHS ferme, 11.000 emplois condamnés

Publicité

BHS, c’est fini. Faute de repreneur, la chaîne de grands magasins britanniques créée en 1928 va mettre la clef sous la porte. 11.000 emplois sont condamnés. C’est la plus grosse faillite du secteur au Royaume Uni depuis celle de Woolworths, en 2008.

Sur le déclin depuis des années, notamment dans l’habillement avec la concurrence du commerce en ligne et d’enseignes comme Zara et H&M, British Home Stores avait été placé sous administration judiciaire en avril.

Son ancien propriétaire, le milliardaire Philip Green, patron du groupe Arcadia qui exploite la chaîne à succès Topshop, doit être entendu le 15 juin par une commission d’enquête parlementaire sur le versement de 400 millions d’euros de dividendes à sa famille avant la cession de BHS pour une livre symbolique l’an dernier.

Son repreneur d’alors, l’homme d’affaire Dominic Chappell, n’avait aucune expérience de la distribution.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article