DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

27 ans après, le massacre de Tian'anmen reste tabou en Chine, sauf à Hong Kong

monde

27 ans après, le massacre de Tian'anmen reste tabou en Chine, sauf à Hong Kong

Publicité

À Hong Kong, des heurts ont éclaté en marge des commémorations du massacre de Tian’anmen. Une dizaine d’activistes ont été évacués par la police après avoir scandé des slogans pro-indepéndance dans le Victoria Park, où se sont réunis, comme chaque année, des dizaines de milliers de personnes pour une veillée d’hommage aux victimes de la répression de 1989 à Pékin. Le rassemblement a réuni 125.000 personnes selon les organisateurs.

Si ces commémorations sont tolérées à Hong Kong, elles sont, en revanche, strictement interdites ailleurs sur le territoire chinois. Parents de victimes, activistes sont surveillés, voire, pour certains, placés en détention.

L‘évènement reste tabou, absent des livres d’histoire. C‘était il y a tout juste 27 ans. En juin 1989, une manifestation pour la démocratie, initiée par des étudiants, des intellectuels, est réprimée dans le sang. Le régime envoie des soldats et des blindés sur la place Tian’anmen à Pékin. Il y a plus d’un millier de morts et des images qui resteront à jamais gravées dans les mémoires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article