DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

George Foreman: "Avec Ali, j'ai rencontré le plus beau mec de ma vie"

monde

George Foreman: "Avec Ali, j'ai rencontré le plus beau mec de ma vie"

Publicité

Le théâtre de l’Apollo à New York, lieu emblématique du quartier de Harlem, fait ses adieux à Mohamed Ali.
Ses fans ou simplement des personnes touchées par sa disparition sont venues lui rendre hommage.

Idem à Louisville dans le Kentucky. La ville qui l’a vu grandir perd son plus grand champion.
Un boxeur immense, tellement grand que ce sont peut être ces anciens rivaux qui en parlent le mieux. En 1974, Ali combat Foreman à Kinshasa. La rencontre est rentrée dans l’histoire. Donné favori, Foreman est défait, pourtant aujoud’hui, il n’en garde que de bons souvenirs. “Mohamed Ali c’est quelque chose qu’on ne reverra jamais. Avec lui, j’ai rencontré le plus beau mec de toute ma vie, et c‘était un boxeur. Mais sa place était aussi dans l’art, la politique ou la science. Quel phénomène ! C’est un truc que nous ne sommes pas prêt de revoir, je peux vous le dire“.”Le combat dans la jungle? Je l’appelle plutot le tabassage dans la jungle. Je suis arrivé avec deux titres de champion poids lourd et reparti sans rien !

Bob Arum est le promoteur qui a organisé le plus de combats avec Mohamed Ali. Le premier qu’il met sur pied remonte à 1966. Il a suivi son parcours pendant près de 50 ans. “Quand je me retourne sur sa vie, et j’ai l’honneur de pouvoir me dire son ami, j’ai passé beaucoup de temps avec lui, c’est difficile de parler de ses exploits. Car même s’ils étaient impressionnants, ce n‘était pas grand chose en comparaison de l’impact qu’il a eu sur le monde.”

L’Amérique ségrégationniste, la guerre du Vietnam, le mouvement des droits civiques… Ali a traversé l’histoire des Etats-Unis et en a peut être changé le cours.
Barack Obama lui a rendu hommage. “Il a été aux côtés de Martin Luther King et Nelson Mandela, il s’est élevé quand c‘était difficile, il a parlé quand d’autres ne le faisaient pas.”

“The greatest” est mort samedi à 74 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article