DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inondations en France: décrue à Paris et fin de la vigilance rouge

monde

Inondations en France: décrue à Paris et fin de la vigilance rouge

Publicité

Le célèbre zouave du pont de l’Alma, devenue mesure officieuse des crues de la Seine, n’a de l’eau que jusqu’aux genoux.
Le niveau du fleuve descend. Dimanche son niveau était passé sous la barre des 6 mètres, 5 mètres 77 exactement. Désormais la Seine baisse de deux centimètres par heure. Malgré tout, les voies sur berges restent fermées, tout comme le Musée du Louvre. Notre-Dame de Paris ou le Grand Palais rouvrent eux leurs portes dimanche.

Les pompiers de Paris ont entamé dimanche vers 10H00 Pont de Bercy une opération de pompage qui devrait durer au moins cinq heures pour retirer une quantité d’eau estimée à 5.000 m3, afin de libérer l’axe entre le périphérique et l’autoroute A4, a indiqué un porte-parole.

Samedi ils ont mené une cinquantaine d’opérations de reconnaissance dans la capitale sur “les sites les plus impactés” pour évaluer les opérations à mener pendant la décrue.

Plus au sud dans la région d’Orléans, l’autoroute A10 est toujours inondée mais les 300 véhicules qui y étaient coincés ont commencé à être évacués par dépanneuses.

A Villandry, à quelques kilomètres de Tours, le niveau du Cher reste préoccupant. Le seuil d’alerte est dépassé. Quant à la Normandie la vigilance rouge a été levée ce matin. Mais les pouvoirs publics restent prudents pour les jours à venir, ils redoutent les effets conjugués de la crue de la Seine et des grandes marées de l’estuaire.

Depuis le début des intempéries le week-end dernier, quatre décès et 24 blessés sont à déplorer. L’origine de la mort d’une des quatre victimes déjà recensées, une octogénaire, reste toutefois incertaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article