DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielles au Pérou : Keiko Fujimori règle son pas sur le pas de son père

monde

Présidentielles au Pérou : Keiko Fujimori règle son pas sur le pas de son père

Publicité

Le clan Fujimori va-t-il revenir au pouvoir ? 16 ans après le départ de son père, Alberto Fujimori, Keiko sa fille pourrait prendre les rênes du Pérou.

Dimanche, c’est le second tour des élections présidentielles et la candidate de droite est donnée gagnante. En tête depuis des mois des enquêtes d’opinion, elle a récemment un peu perdu d’avance. Les derniers sondages la crédite de 50 et 52 % des voix.

Son rival Pedro Kuczynski, ancien banquier de Wall Street bénéficie d’un effet anti-Keiko. Même si au premier tour, il n’a réalisé que 21% de suffrages, 18 points derrière Keiko Fujimori, le fossé pourrait être comblé par le ralliement de la candidate de gauche. Veronika Mendoza, éliminé au premier tour a appelé à voter pour Kuczynski, positionné au centre-droit de l‘échiquier politique.

Car le nom Fujimori continue de diviser le pays. Le papa Alberto, a été condamné pour crimes contre l’Humanité. Durant les années 90, il a usé d’escadrons de la mort pour lutter contre la guérilla du Sentier Lumineux.

Si Keiko Fujimori est élue, elle serait la première femme à occuper ce poste au Pérou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article