DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Ramadan expliqué aux non-musulmans

monde

Le Ramadan expliqué aux non-musulmans

Publicité

Le Ramadan, neuvième mois du calendrier lunaire musulman, est un mois de jeûne et d’abstinence pour les personnes pratiquant l’islam dans le monde entier. Du crépuscule jusqu‘à l’aube, les musulmans s’abstiennent de manger, boire ou fumer, ou d’avoir des relations sexuelles.

Selon l’islam, c’est dans les dix derniers jours de ce mois, lors de la nuit du Destin, Laylat al Qadr, que le prophète Mahomet reçut la révélation du Coran. C’est là l‘évènement majeur du Ramadan et cette nuit, vouée entièrement à la prière, revêt un caractère particulièrement sacré.

Les phases de la lune

Chaque pays musulman a ses propres symboles du mois sacré, en plus des habitudes culturelles et sociales qui y sont pratiquées. Beaucoup de ces symboles ont tendance à disparaître peu à peu mais certains existent toujours dans les pays islamiques : le canon qui annonce la fin du jeûne, le Hakawati, ce conteur d’histoires qui distrait les croyants le soir, ou le Msaharati, l’homme qui réveille à coups de tambour les croyants très tôt le matin avant le dernier repas de la nuit et le début du jeûne de la journée.

Dans d’autres contrées, des lanternes sont accrochées dans les jardins publics ou les rues pour ajouter encore au côté festif – le soir – du Ramadan.

Pour les chiites, une cérémonie marquée aussi par le deuil

Le Ramadan pour les chiites est aussi une commémoration de l’assassinat du premier imam, Ali. Pour ces croyants, la première révélation du Coran eut lieu le 19e, le 21e ou le 23e jour du Ramadan. Ali fut tué par l’un de ses anciens disciples le 19 et mourut le 21. Les deux nuits de la Révélation sont donc des nuits de prière et de deuil.

Le mois sacré peut de plus commencer à une date différente de celle décidée pour les sunnites, selon l’interprétation qui est faite des phases de la lune.

Ramadan et technologie

Le conteur, ce hakawati qui dans le temps racontait, plein d’enthousiasme, et devant de larges auditoires, toutes sortes d’histoires en n’hésitant à en interpréter les personnages, a été peu remplacé par… la télévision.

Dans les années soixante, l’arrivée de la radio puis de la télévision permet l’explosion de programmes simples, des jeux, en épisodes, qui tiennent en haleine les musulmans pendant le Ramadan, d’abord en Egypte, puis dans de plus en plus de pays au Moyen Orient.

Aujourd’hui les séries TV, beaucoup venues des pays du Golfe, connaissent des records d’audience lors du Ramadan.

Enfin, de nombreux sites internet et applis de téléphonie mobile “aident” aujourd’hui les musulmans à pratiquer un bon Ramadan, c’est dans ce but aussi qu’a été faite cette petite vidéo en anglais :

#Ramadan is set to start in 2 days. Here's a reminder about the Do's and Don't during the Holy Month in the UAE!

Posted by MyDubaiMyCity.com on Tuesday, June 16, 2015

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article