DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sprint final dans la campagne sur le Brexit au Royaume-Uni

monde

Sprint final dans la campagne sur le Brexit au Royaume-Uni

Publicité

David Cameron et Nigel Farage vont plaider ce soir leur cause à la télévision britannique, en ce dernier jour d’inscription au référendum pour les électeurs.

Ce soir, je vais dire la vérité sur ce que l’UE a fait au Royaume-Uni. J’invite M. Cameron à faire la même chose

A la télévision, le Premier ministre a mis en garde les électeurs, au sujet de contre-vérités, par exemple le fait que le Royaume-Uni devrait prendre part aux plans de sauvetages de pays membres de la zone euro.

“Cela ne devrait pas nous rendre aussi fous pour que nous commencions à faire des erreurs sur les faits. Donc ce n’est pas à moi de dire pourquoi ils ont fait ces erreurs factuelles. Mais je pense que je dois le mentionner et dire que c’est un moment important dans la campagne. Ne faites pas ce choix en fonction d’informations erronées”, a averti David Cameron.

Chaque camp accuse l’autre de jouer avec les faits. L’opinion reste très divisée, même si le camp du Brexit a le vent en poupe dans les sondages : à 51 % selon la moyenne des six dernières enquêtes.

Opportunément pour les pro-européens, le gouverneur de la Banque d’Angleterre a averti le mois dernier d’un risque de récession et de recul de la livre sterling en cas de sortie de l’Union.

Une chose est sûre pour le secteur financier, l’incertitude n’est pas souhaitable.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article