DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Autriche : l'extrême-droite conteste sa défaite à la présidentielle

monde

Autriche : l'extrême-droite conteste sa défaite à la présidentielle

Publicité

L’extrême-droite n’a pas dit son dernier mot en Autriche, quinze jours après la courte défaite de son candidat, Norbert Hofer, à l‘élection présidentielle.

Le parti FPÖ fait état d’irrégularités et de dysfonctionnements. Il a déposé un recours auprès de la plus haute juridiction du pays pour faire annuler le résultat du vote.

“Il n’y a pas besoin d‘être un théoricien de la conspiration pour avoir, au moins, un mauvais sentiment”, a souligné le président du FPÖ, Heinz-Christian Strache.

Le parti d’extrême-droite pointe notamment des irrégularités dans le dépouillement des votes par correspondance (bulletins ouverts trop tôt ou par des personnes non autorisées), qui ont fait la différence dans ce scrutin.

30.863 voix seulement ont permis à l’ancien dirigeant des Verts, Alexander Van der Bellen, de remporter la présidentielle.

La Cour Constitutionnelle a désormais quatre semaines pour décider si elle invalide ou non l‘élection.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article