DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des chiens synthétiques sur la table d'opération

Sci-tech

Des chiens synthétiques sur la table d'opération

En partenariat avec

Opérer un chien et… ne pas risquer de le tuer si on rate l’opération… Les étudiants vétérinaires peuvent se détendre, le risque d’une irréparable erreur de scalpel est désormais écarté.

Ils peuvent travailler sur ces chiens synthétiques produits par une société américaine de Floride. Ils sont équipés d’un système cardio vasculaire, de poumons qui se remplissent et se vident d’air. Et quand on coupe dans les tissus et bien ils saignent.

Christopher Sakezles, fondateur de SynDaver Labs :
“C’est un peu comme un grand puzzle en 3D. Il y a donc des os, des muscles, des organes, des veines, des artères. Tout est bien distinct. Et si un endroit particulier est découpé, comme pendant une chirurgie, tout ce qu’on a à faire c’est de ne remplacer que cette partie.”

L‘école vétérinaire de Floride s’est d’ores et déjà prononcée pour l’achat de 25 chiens synthétiques dont le coût unitaire est de 25000 dollars.
Il n’empêche, ses créateurs travaillent sur une campagne de crowdfunding leur permettant de récolter la somme de 21 millions d’euro mais c’est aussi pour une bonne cause+.

Christopher Sakezles : “Les cadavres d’animaux ne sont pas une bonne chose pas uniquement parce que c‘étaient avant des animaux vivants mais parce qu’ils ont été congelés, et pour cela ils sont altérés et les réactions ne sont pas les mêmes alors qu’avec ce produit on va pouvoir avoir une expérience plus conforme à la réalité.”

Chaque cadavre peut être opéré une quarantaine de fois. Ici il suffira de changer la partie qui a été “opérée”.

Et si ces chiens synthétiques se développent bien alors, devinez quoi ? ils seront rejoints par des chats synthétiques.

Prochain article