DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Débat vif entre pro et anti-Brexit à deux semaines du référendum

monde

Débat vif entre pro et anti-Brexit à deux semaines du référendum

Publicité

Le ton a été vif jeudi soir entre partisans et opposants de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), lors d’un débat télévisé à Londres. L’ancien maire de la capitale Boris Johnson représentait le camp des pro-Brexit ; la cheffe du gouvernement écossais, Nicola Sturgeon, celui des pro-maintien dans l’UE. Principal sujet au menu des échanges, les avantages ou inconvénients d’une sortie de l’UE pour l‘économie du pays.

“Si nous ne sommes plus dans le marché unique, nos entreprises auront plus de difficultés à exporter leurs biens et services car ils seront plus chers, a soutenu Nicola Sturgeon. Les produits importés seront plus chers aussi.” “Mais réfléchissez à ce que nous pourrions faire si nous reprenions le contrôle, non seulement de notre argent et de notre immigration, mais aussi de notre politique commerciale”, a répliqué Boris Johnson. “Franchement, je suis très inquiète de ce qui se passerait si nous sortions de l’UE et avec un gouvernement conservateur aux pleins pouvoirs”, a attaqué Nicola Sturgeon. “Nous avons été des pionniers dans de nombreux domaines et nous devrions en être incroyablement fiers, a riposté Boris Johnson. Nous n’avons pas besoin de l’UE pour protéger notre civilisation.” L’ex-maire de Londres a aussi reproché à l’UE se transformer en “Etats-Unis d’Europe”, privant le Royaume-Uni de sa souveraineté. Son opposante, Nicola Sturgeon, a répondu que le Royaume-Uni était indépendant, tout comme le sont la France et l’Allemagne, et que l’objectif de l’UE était de “travailler ensemble pour le bien de tous”.

Les derniers sondages donnent les deux camps à parité. Selon une moyenne établie par le site WhatUKThinks, 51%
de partisans du maintien dans l’UE et 49% pour la sortie. Au regard des marges d’erreur, l’incertitude est totale. Le
référendum aura lieu le 23 juin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article