Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Turquie : un groupe radical kurde revendique l'attentat d'Istanbul

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Turquie : un groupe radical kurde revendique l'attentat d'Istanbul

<p>L’attentat à la voiture piégée qui a fait 11 morts mardi à Istanbul a été revendiqué. <br /> C’est un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (<span class="caps">PKK</span>) qui a orchestré cet attentat.<br /> Ce groupe <del>qui se fait appeler “les Faucons de la liberté du Kurdistan”</del> a justifié son crime “pour venger la sale guerre” menée par l’armée turque contre les kurdes dans le sud-est du pays. </p> <p>Mardi matin une <a href="http://fr.euronews.com/2016/06/07/une-explosion-a-eu-lieu-dans-le-quartier-de-vezneciler-pres-d-un-arret-de-bus-a-istanbul-il-y-a-des-blesses/">bombe</a> a explosé tuant onze personnes dont six policiers dans une zone très touristique.<br /> Les touristes ont d’ailleurs été mis en garde par ce groupe terroriste. <br /> “Nous tenons à avertir les touristes étrangers en Turquie et qui veulent s’y rendre: Les étrangers ne sont pas notre cible mais la Turquie n’est plus un pays sûr pour eux”. </p> <p>Le <a href="http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/06/08/le-pkk-profite-de-la-regionalisation-du-conflit-syrien_4942652_3218.html?xtmc=istanbul&xtcr=3"><span class="caps">PKK</span></a> a de son côté revendiqué le deuxième attentat perpétré mercredi en Turquie contre le siège de la police à Midyat, une petite ville du sud-est anatolien. Un attentat qui a coûté la vie à six personnes, dont 3 policiers.<br /> Le président turc a déclaré cette semaine que la lutte contre les rebelles kurdes se poursuivrait “jusqu‘à l’apocalypse”.<br /> Après deux années de pourparlers entre l’Etat et les rebelles kurdes, les hostilités ont repris de plus belle depuis l‘été dernier. La rébellion kurde a fait 40.000 morts depuis 1984.</p> <p><em>Avec <span class="caps">AFP</span> et Reuters</em></p>