DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA : Sanders veut gagner la bataille de Washington avant de se retirer de la course présidentielle

monde

USA : Sanders veut gagner la bataille de Washington avant de se retirer de la course présidentielle

Publicité

Le soutien annoncé publiquement jeudi 9 juin du président Obama à Hillary Clinton est un signe supplémentaire de l’inéluctable candidature de l’ancienne secrétaire d’Etat à l‘élection présidentielle de novembre, aux Etats-Unis. Son
rival, Bernie Sanders, espère néanmoins conclure en beauté, mardi prochain, dans la capitale, Washington, son brillant parcours dans les primaires démocrates.

“Ce serait extraordinaire si les gens de Washington, la capitale de notre nation, se levaient pour dire au monde entier qu’ils sont prêts à emmener ce pays sur la voie d’une révolution politique”, a-t-il ainsi lancé jeudi à ses partisans lors d’une réunion publique en plein air. Des supporters manifestement peu enthousiastes à l’idée de voter pour Clinton… même si leur candidat s’est déclaré disposé à travailler avec elle “pour vaincre (le Républicain) Donald
Trump”.

“Je voterai en novembre pour la candidate du parti écologiste (Jill Stein) si je n’ai pas la possibilité de donner ma voix à Bernie Sanders”, ou encore, “Je voterai pour Hillary mais ce sera en réalité un vote contre Trump, car je pense qu’elle doit encore beaucoup travailler pour me convaincre” sont des commentaires souvent entendus parmi les participants à son meeting. Preuve de leur attachement au discours d’un homme qui, à la surprise générale, a recueilli quelque 12 millions de voix sur les 27 millions d‘électeurs des primaires démocrates.

“Sanders tient sans doute ici son dernier meeting de campagne, commente notre correspondant à Washington, Stefan Grobe. Il s’est dit prêt à se retirer de la course présidentielle mais seulement après la dernière primaire de mardi prochain. Ce serait alors un moment gagnant dans le combat que livre le Parti démocrate contre Trump.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article