DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euro 2016 : les Anglais sont maudits

the corner

Euro 2016 : les Anglais sont maudits

Publicité
  • Angleterre 1 – 1 Russie
  • Pays de Galles 2 – 1 Slovaquie
  • Albanie 0 – 1 Suisse

Les Anglais tenus en échec

La première mi-temps a été décevante et la rencontre longtemps cadenassée avant que les deux équipes se réveillent dans les vingt dernières minutes. C’est d’abord le capitaine anglais Wayne Rooney, aligné en soutien d’Harry Kane, qui oblige le gardien russe Igor Akinfeev à détourner une de ses frappes sur la barre transversale. Puis c’est le milieu de terrain de Tottenham Eric Dier qui trouve l’ouverture sur un coup-franc plein axe aux 18 mètres.

Joie éphémère pour les nombreux supporteurs anglais massés dans le Stade Vélodrome de Marseille puisque Vassili Bérézoutski égalise pour la Russie dans les arrêts de jeu. Score final : un partout, ce qui fait les affaires du Pays de Galles qui s’installe en tête du groupe B, et ce qui confirme les difficultés des Anglais à bien débuter leurs championnats d’Europe. En neuf participations, ils n’ont jamais remporté leur premier match !

Trois choses à retenir

  • Eric Dier fait mieux que David Beckham ou Franck Lampard qui n’ont jamais marqué sur coup-franc lors d’un Euro
  • L’Angleterre compile 0 victoire, 4 nuls et 5 défaites pour ses débuts en championnat d’Europe
  • Jamie Vardy, étincelant cette saison et vainqueur de la Premier League avec Leicester, n’a pas joué une seule minute contre la Russie

Baptême du feu réussi pour les Dragons

Premier match en phase finale d’un championnat d’Europe et première victoire pour le Pays de Galles. Les Dragons battent la Slovaquie deux buts à un en ouvrant le score dès la dixième minute grâce à leur superstar Gareth Bale. L’attaquant du Real Madrid marque sur coup-franc en prenant à contre-pied le gardien adverse.

Plus entreprenants après la pause, les Slovaques égalisent à l’heure de jeu via Ondrej Duda qui avait fait son apparition sur la pelouse de Bordeaux 52 secondes plus tôt ! Le héros gallois se nomme Hall Robson-Canu, lui aussi remplaçant au coup d’envoi, qui inscrit le but décisif à la 81e minute sur un bon service d’Aaron Ramsey.

Débuts timides de la Nati

Service minimum pour la Suisse qui a battu l’Albanie 1-0 pour son premier match dans cet Euro-2016. A Lens, la Nati a frappé d’entrée avec un but de Fabian Schär dès la cinquième minute. Le défenseur d’Hoffenheim a repris de la tête un corner de Xherdan Shaqiri, l’une stars de l‘équipe avec Granit Xhaka dont le frère Taulant était en face…

Les Albanais ont perdu leur capitaine avant la mi-temps avec un deuxième carton jaune, synonyme de rouge, adressé au Nantais Lorik Cana pour une main en position de dernier défenseur. Sur le coup-franc, la frappe de Blerim Dhzemaili est venue s‘écraser sur le poteau… La Suisse jouera son prochain match de poule contre la Roumanie tandis que l’Albanie sera opposée à la France.

Les hommes du match : Granit et Taulant Xhaka

Le frère aîné Taulant s’est démené aux quatre coins du terrain pour l’Albanie, mais il s’est incliné devant Granit qui porte lui le maillot de la Suisse.




Au programme ce dimanche

Trois matches sont prévus ce dimanche : Turquie – Croatie à Paris à 15 heures, Pologne – Irlande du Nord à Nice à 18 heures et Allemagne – Ukraine à Lille à 21 heures.

Gagner l’Euro dans la foulée de la Coupe du monde : c’est le défi que s’est lancée la Mannschaft. Les Allemands sont arrivés en France sans Gündogan et Reus, tous deux blessés, et avec Schweinsteiger et Hummels loins d‘être à 100 %. Autre motif d’inquiétude pour Joachim Löw : le dernier match de préparation perdu face à la Slovaquie.

Reste que l’Allemagne, en six duels depuis 1997, n’a jamais perdu contre l’Ukraine qui a dû passer par les barrages pour valider son billet pour l’Euro. Hormis Andriy Yarmolenko, du Dyanmo Kiev, et Yevhen Konoplyanka, vainqueur de la Ligue Europa avec le FC Séville, Mikhaylo Fomenko aligne une équipe sans stars. Les Ukrainiens ont une revanche à prendre, eux qui avaient été éliminés dès la phase de poules chez eux il y a quatre ans…

Robert Lewandowski est l’atout numéro 1 de la Pologne qui va débuter son Euro à Nice face à l’Irlande du Nord. L’attaquant du Bayern Munich a inscrit 42 buts cette saison avec son club, toutes compétitions confondues. Il a aussi brillé avec sa sélection en marquant 13 fois lors des éliminatoires égalant ainsi le record d’un Nord-Irlandais, David Healy. Son successeur à la pointe de l’attaque se nomme Kyle Lafferty qui, comme tous ses coéquipiers, va faire ses premiers pas dans la compétition…

Il va y avoir de la revanche dans l’air entre la Turquie et la Croatie qui s‘étaient affrontés en quarts de finale de l’Euro 2008. Les hommes de “l’Empereur” Fatih Terim, qui en est à son troisième bail sur le banc turc espèrent, cette fois encore, avoir le dernier mot. Ce ne sera pas évident, car la sélection des Balkans compte dans ses rangs des joueurs de talents comme Rakitic, Modric et Mandzukic. Contre-performance interdite pour les deux équipes dans ce “groupe de la mort” qui comprend aussi l’Espagne et la République Tchèque.

La journée en photos

Euro 2016 Day 2

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article