DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Semaine décisive pour Oscar Pistorius

monde

Semaine décisive pour Oscar Pistorius

Publicité

L’ex-athlète Oscar Pistorius comparaît à nouveau devant la justice sud-africaine pour le meurtre de sa petite amie il y a trois ans. La Haute Cour de Pretoria doit décider de la peine. L’homme de 29 ans encourt jusqu‘à 15 ans de prison. Mais pour le psychologue appelé à la barre par la défense, sa place est à l’hôpital et non en prison.

“En termes simples, il peut être décrit comme un homme brisé, a déclaré Jonathan Scholtz. Selon moi, son état actuel requiert une hospitalisation. Depuis les événements de 2013, il est traumatisé lorsqu’il entend un coup de feu même dans un film à la télévision.”

D’après ce psychologue, l’ancien ahtlète paralympique souffre de troubles post-traumatiques, d’anxiété et de dépression, raison pour laquelle il ne s’est pas exprimé devant la Cour. Pour le procureur Gerrie Nel, un diagnostic très tendancieux. Ce dernier fait aussi remarquer que Pistorius s’est senti capable d’accorder une interview à une chaîne britannique tout récemment.

Oscar Pistorius a tué la jeune top-model Reeva Steenkamp dans la nuit de la Saint-Valentin 2013 en tirant quatre balles de gros calibre dans la porte du cabinet de toilette où elle se trouvait. Il a toujours maintenu l’avoir prise pour un cambrioleur. Il a d’abord été condamné à cinq ans de prison pour homicide involontaire, mais les faits ont été requalifiés en meurtre en appel, d’où l’attente de cette nouvelle sentence.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article