DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Meurtre de policiers : le tueur a agi au nom de l'EI et avait une liste de "cibles"

monde

Meurtre de policiers : le tueur a agi au nom de l'EI et avait une liste de "cibles"

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La France a de nouveau été frappée par un acte terroriste, qui a visé cette fois un policier et sa compagne à leur domicile, à Magnanville en région parisienne.

Le couple a été attaqué à l’arme blanche par un individu identifié comme étant Larossi Abballa, 25 ans, qui avait été condamné en 2013 pour sa participation à une filière djihadiste.

Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook, depuis les lieux du crime, l’individu s’est revendiqué de l‘État islamique. Et il a appelé à commettre d’autres attaques.

‘‘Les enquêteurs se sont attachés d’ores et déjà à faire un certain nombre d’investigations et surtout des constatations qui leur ont permis notamment de saisir, à l’intérieur du pavillon, une liste de cibles mentionnant des personnalités ou des professions : rappeurs, journalistes, policiers ou personnalités publiques.”, a expliqué François Molins, le Procureur de la République de Paris.

L’assaillant, qui a été abattu par la police, était originaire de Mantes-la-Jolie. La police a mené des perquisitions, notamment au domicile familial, et placé en garde à vue trois personnes de l’entourage du meurtrier.

Le couple assassiné avait un enfant de trois ans, qui a été retrouvé choqué mais indemne.

L‘émotion est grande dans les rangs des policiers, qui demandent aujourd’hui l’autorisation d‘être armés ‘‘en tous temps et tous lieux” pour se protéger.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article