DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les hooligans russes sanctionnés par la justice française : prison et expulsions

monde

Les hooligans russes sanctionnés par la justice française : prison et expulsions

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Certains sont expulsés, d’autres vont faire de la prison : les hooligans russes ont testé la justice française ce jeudi. Tous sont impliqués dans les violences qui ont eu lieu entre Anglais et Russes le weekend dernier à Marseille.

Trente mois de prison ont été requis contre un des trois supporters russes et vingt autres vont être expulsés.

Parmi ces derniers se trouve le président de l’Association des supporters russes, il est aussi l’un des collaborateurs du député Igor Lebedev, membre du parti d’extrême droite russe.

Les hooligans ont été appréhendés mardi soir quand un car qui les emmenait à Lille pour suivre le match Russie-Slovaquie a été arrêté et contrôlé.

La Russie, qui accueille la coupe du monde 2018, a promis de faire des listes noires de supporters violents.

“Les Anglais disent que ce sont les Russes qui ont commencé les provocations, mais ce n’est pas vrai, déclare Nikita, un supporter. Les russes ne sont pas au milieu de la rue à insulter les Anglais”.

“J‘étais au stade à Marseille quand les Anglais sont arrivés, raconte Vladimir. Ils ont pris des pièces de un euro et nous les ont lancées. Ils ont fait ça pendant plusieurs minutes, vous imaginez ! J‘étais là avec mon fils, il pleuvait des pièces de monnaie, et ça fait vraiment mal !”

Dans la soirée de mercredi, il y eu un peu d’agitation aussi à Lille, les forces de l’ordre tentant pendant plusieurs heures de disperser des groupes de supporters britanniques alcoolisés dans les rues de la ville.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article