DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Monte-Carlo : 56e festival de télévision

le mag

Monte-Carlo : 56e festival de télévision

En partenariat avec

Pendant cinq jours Monaco a surfé sur la vague de la télévision. On a ainsi pu reconnaître sur le tapis rouge les acteurs de séries télévisées dont certaines sont “historiques” comme “Amour, gloire et beauté” ou encore “Docteur Quinn, femme médecin”. Or la télévision est en pleine mutation. Si elle est de moins en moins regardée en tant que telle, les séries sont de plus en plus en vogue. Nous avons demandé l’avis du chef profiler Aaron Hotchner-Thomas Gibson d’“Esprit criminels” : “C’est vrai qu’il y a une sorte de renaissance d’une télévision intéressante et elle attire certains des meilleurs auteurs et puis il y a aussi le format qui a été adapté et on peut avoir une saison avec 4 ou 8 ou 12 épisodes. Nous en sommes toujours sur le vieux modèle avec 22 ou 24 c’est une véritable usine.”

Des nouveautés cette année comme ce Chicago Med, Spin off des séries Chicago Fire et Chicago PD, présenté à Monaco en avant-première française.

Le casting de la série The Flash était aussi là avec Candice Patton : “Je pense que nous vivons l‘âge d’or de la télévision et la qualité de la télévision est très élevée, particulièrement pour les séries de superhéros. Je dis toujours que nous faisons chaque fois un mini film chaque semaine. Et les effets spéciaux sont ce que l’on fait de mieux sur la TV. Oui les frontières sont floues entre la qualité au cinéma et à la télé.”

The Flash est une série de superhéros inspirée du personnage de DC Comics : Flash. Deux saisons pour l’instant, la troisième est en préparation.

La grande star cette année c‘était Danny Glover, président du jury News, un acteur engagé, très connu pour son personnage dans les quatre “Armes Fatales” dont certaines répliques sont devenues cultes.

Philippe Mathieu : “Vous n’allez jamais prendre votre retraite ?

Danny Glover : “Non je ne prends pas ma retraite. Ce n’est pas à l’ordre du jour.”

Prochain article