DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quatre morts au Venezuela en marge de manifestations contre les pénuries alimentaires

monde

Quatre morts au Venezuela en marge de manifestations contre les pénuries alimentaires

Publicité

Sous l’effet des pénuries, les scènes de pillage de magasins se multiplient au Venezuela et donne lieu à une répression de plus en plus violente de la part du gouvernement de Nicolas Maduro.
Selon l’agence espagnole EFE, ces dernières deux semaines au moins quatre personnes sont mortes dans des manifestations spontanées tournant souvent à l‘émeute.
Mercredi, un jeune de 17 ans est ainsi mort à Merida à l’ouest de Caracas lors d’une manifestation d’habitants se plaignant de ne pas pouvoir acheter des produits de base. Le riz, l’huile, la farine viennent à manquer dans de nombreux commerces du pays.

Les circonstances précises de ces décés restent à éclaircir. Mais, il est certain que le pouvoir du Président Maduro tend à se durcir.
Plus de 400 personnes auraient déjà été arrêtées lors des seules manifestations dans la ville de Cumana, une grande ville de plus de 300 000 habitants dans l’est du pays.

Devant la grogne Nicolas Maduro tente la conciliation. Il s’est dit prêt à discuter avec l’opposition pour trouver une sortie de crise et à un arbitrage de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR).
L’opposition réserve encore sa réponse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article