DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : démission d'un troisième ministre du gouvernement Temer

monde

Brésil : démission d'un troisième ministre du gouvernement Temer

Publicité

Et de trois au Brésil ! Henrique Eduardo Alves est le troisième ministre du gouvernement par intérim de Michel Temer à démissionner.

Le ministre du Tourisme a été accusé mercredi d’avoir reçu 1,5 million de reais de pots-de-vin de la part de l’ex-président d’ une filiale de Petrobras, le géant public pétrolier.

Des accusations reposant sur des délations, qui accablent également le président par intérim en personne.

“C’est une affirmation irresponsable, insignifiante, mensongère et criminelle de Sergio Machado. Rien ne nous empêchera de continuer à travailler pour le Brésil et pour le peuple brésilien”, a déclaré Michel Temer.

“Je ne laisserai pas passer des affirmations irresponsables” Regardez l’intégralité de la déclaration du président Michel Temer

L’information selon laquelle j’aurais sollicité des fonds illicites à l’ex-président de Transpetro est absolument fausse

Le 15 août, en pleins Jeux olympiques, le Sénat doit se prononcer définitivement pour ou contre la destitution de Dilma Rousseff, écartée du pouvoir après un vote du Congrès.

Le gouvernement a promis de débloquer des fonds supplémentaires pour permettre d’achever les travaux liés aux Jeux. A Rio, les ouvriers travaillent jour et nuit pour achever la quatrième ligne de métro.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article