DERNIERE MINUTE

Fleurs, bougies, et petits mots ont été laissés près du Parlement britannique à Londres en mémoire de la députée britannique assassinée ce 16 juin, Jo Cox, 41 ans et mère de deux enfants.

Elle a été tuée par un homme d’une cinquantaine d’années qui lui a d’abord tiré dessus à trois reprises avant de la poignarder à terre, à la sortie de son bureau de Birstall, près de Leeds. On aurait entendu l’homme crier “Britain first”, un slogan nationaliste.

Jo Cox appartenait au Parti travailliste, pro-européen et menait campagne contre le Brexit.

Ce meurtre a causé un choc à travers le pays, et la campagne pour le référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne a été suspendue à une semaine du vote.

Publicité
Publicité

Plus de No Comment

no comment

43e coupe Icare : hauts les coeurs !

La 43e édition de la Coupe Icare a attiré ce dimanche près de 100 000 spectateurs à Saint-Hilaire-du-Touvet dans l’Isère tandis que plus de 10 000 pilotes et parapentistes ont pris part à la…