DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong : enlevé par Pékin, un libraire disparu raconte sa détention

Hong Kong secoué par le récit d’un libraire enlevé par les autorités chinoises.

Vous lisez:

Hong Kong : enlevé par Pékin, un libraire disparu raconte sa détention

Taille du texte Aa Aa

Hong Kong secoué par le récit d’un libraire enlevé par les autorités chinoises. L’homme vendait des ouvrages critiques envers Pékin. Il a été arrêté et déténu pendant huit mois en Chine continentale. Comme lui quatre autres libraires avaient disparu fin 2015.

Lam Wing-Kee a expliqué avoir été libéré sous caution après avoir livré les noms de 600 de ses clients. Il a raconté publiquement comment il avait été questionné pendant des mois sans accès à un avocat ou à sa famille.

“Si je garde le silence, Hong Kong sera un lieu sans espoir. Cela m’a demandé beaucoup de courage et deux nuits blanches pour me décider à partager toute cette histoire avec vous, et dire au monde entier que cet incident n’est pas une histoire personnelle, il s’agit des valeurs fondamentales pour la protection des habitants d’Hong Kong. Les Hongkongais ne doivent pas s’incliner face au pouvoir”, a t-il dit.

Au lendemain de ces révélations, des militants ont organisé des manifestations dénonçant les atteintes à la liberté de la part de Pékin dans cette ancienne colonie britannique, qui bénéficie d’un statut particulier en vertu du principe “un pays, deux système”.

“Dire la vérité en cette période sombre, n’est pas facile. L’intégrité et le courage de ce libraire inspirent les habitants de Hong Kong”, clame Nathan Law, un des organisateurs de la manifestation.

Les cinq “disparus” travaillaient tous pour une maison d‘édition spécialisée dans des ouvrages sur la vie privée des dirigeants chinois et les intrigues au sommet du pouvoir. Leurs disparitions avaient été vivement condamnées par la communauté internationale.