DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hommage à Jo Cox : le parlement britannique uni dans le deuil

monde

Hommage à Jo Cox : le parlement britannique uni dans le deuil

Publicité

Le parlement britannique a rendu un poignant hommage ce lundi à Jo Cox.
Rappelés en session extraordinaire à trois jours du référendum sur le Brexit, les élus avaient déposé deux roses sur le siège de la députée pro-européenne assassinée jeudi : une blanche et une rouge, référence à la Guerre des deux roses qui avait opposé les maisons Lancaster et York au XVème siècle, et devenues symboles d’unité depuis.

Jeremy Corbyn, chef de l’opposition travailliste à laquelle appartenait Jo Cox, a pris la parole en premier. “Sa communauté et tout le pays sont unis dans le deuil et unis dans le rejet de la haine qui l’a tuée, dans ce qui apparaît de plus en plus comme un acte de violence politique extrême. Dans sa mort tragique, nous pouvons nous rassembler pour changer la politique, être un peu plus tolérants et condamner un peu moins,“ a-t-il espéré.

Le premier ministre David Cameron a lui aussi appelé à l’unité après le premier meurtre d’un parlementaire en exercice dans le pays depuis 1990. Il s’agissait de Ian Gow, élu conservateur tué dans l’explosion d’une bombe de l’IRA, l’Armée républicaine irlandaise.

Puissions-nous, et les générations d‘élus qui nous succéderont dans cette chambre, honorer la mémoire de Jo, en prouvant que la démocratie et la liberté pour lesquelles elle s’est battue sont bien inébranlables, en continuant à défendre nos circonscriptions et en nous unissant contre la haine qui l’a tuée, aujourd’hui et pour toujours,“ a-t-il lancé.

L’hommage laïc a été suivi par une cérémonie religieuse en l‘église de Saint Margaret, à Londres.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article