DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : défaite "brûlante" du parti de Renzi, qui perd Rome et Turin

monde

Italie : défaite "brûlante" du parti de Renzi, qui perd Rome et Turin

Publicité

Elle est la première femme à ravir la mairie de Rome. Avec 67% des voix, Virginia Raggi, avocate de 37 ans l’emporte loin, très loin devant son adversaire du Parti démocrate (PD), Roberto Giachetti, qui en récolte à peine 33%. Score humiliant pour le PD et victoire très symbolique pour ce grand pourfendeur de la classe politique traditionnelle qu’est le Mouvement 5 étoiles (M5S), fondé en 2009 et devenu le deuxième parti du pays avec 25% des voix dès les législatives de 2013, et dont Virginia Raggi est issue.

“Nous allons oeuvrer à restaurer la légalité et la transparence dans les institutions après 20 ans d’incurie et de Roma Capitale”, a-t-elle lancé, en référence au vaste réseau de corruption mis au jour en 2014 dans la Ville éternelle.

Autre visage féminin, et jeune, du M5S : Chiara Appendino.
Agée de 31 ans, elle vient de mettre fin à plus de 20 ans de règne du centre-gauche à Turin en battant Piero Fassino, ancien chef des démocrates et ancien ministre de la Justice.

Le Parti démocrate peut toutefois se targuer d’avoir remporté Milan, la capitale économique du pays. “Il est temps d’agir et d’appliquer nos promesses”, a déclaré Giuseppe Sala, l’ancien commissaire de l’Exposition universelle, qui remporte la ville du Nord avec 51,7% des suffrages.

A Naples, la victoire écrasante du maire sortant Luigi de Magistris (66.8%), homme de gauche atypique et ennemi juré de Matteo Renzi, n’arrange rien au bilan de ce scrutin pour le chef du gouvernement, et pour son camp.

Le Parti démocrate (PD) a reconnu une défaite “amère, brûlante” à ces élections municipales partielles, organisées dans un peu plus d’une centaine de villes, et qui concernaient près de 9 millions d‘électeurs.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article