DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : George Soros prédit le pire, Beckham milite pour le "in"

monde

Brexit : George Soros prédit le pire, Beckham milite pour le "in"

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

À deux jours du référendum sur le Brexit, la tension monte en Grande-Bretagne, où les sondages apparaissent toujours aussi incertains. Les deux camps sont au coude-à coude, dans une campagne qui reste profondément marquée par le meurtre de la députée Jo Cox.

Convaincre les nombreux indécis, c’est l’objectif des militants dans cette dernière ligne droite. Et des personnalités se positionnent, à l’image du milliardaire George Soros. Dans une lettre publiée par le Guardian, il avertit les Britanniques des graves conséquences économiques d’un Brexit : chute de la livre sterling, baisse des prix de l’immobilier, pertes d’emplois. “Sortir de l’Europe appauvrirait la plupart des électeurs, les seuls gagnants seront les spéculateurs”, écrit-il.

Autre sortie remarquée, celle de l’ex-star du foot David Beckham, favorable lui-aussi au maintien dans l’Union. “C’est ensemble que nous sommes forts”, écrit-il sur Facebook, avec en parallèle cette photo où on le voit célébrer un but avec le Français Eric Cantona.

Ailleurs en Europe, certains se mobilisent aussi pour encourager les Britanniques à rester dans l’Union européenne. Dernier exemple à Berlin avec la campagne “Embrassez un Brit”, lancée par une Allemande.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article