DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : George Soros prédit le pire, Beckham milite pour le "in"

Vous lisez:

Brexit : George Soros prédit le pire, Beckham milite pour le "in"

Brexit : George Soros prédit le pire, Beckham milite pour le "in"
Taille du texte Aa Aa

À deux jours du référendum sur le Brexit, la tension monte en Grande-Bretagne, où les sondages apparaissent toujours aussi incertains. Les deux camps sont au coude-à coude, dans une campagne qui reste profondément marquée par le meurtre de la députée Jo Cox.

C'est ensemble que nous sommes forts.

David Beckham Ex-star du football britannique

Convaincre les nombreux indécis, c’est l’objectif des militants dans cette dernière ligne droite. Et des personnalités se positionnent, à l’image du milliardaire George Soros. Dans une lettre publiée par le Guardian, il avertit les Britanniques des graves conséquences économiques d’un Brexit : chute de la livre sterling, baisse des prix de l’immobilier, pertes d’emplois. “Sortir de l’Europe appauvrirait la plupart des électeurs, les seuls gagnants seront les spéculateurs”, écrit-il.

Autre sortie remarquée, celle de l’ex-star du foot David Beckham, favorable lui-aussi au maintien dans l’Union. “C’est ensemble que nous sommes forts”, écrit-il sur Facebook, avec en parallèle cette photo où on le voit célébrer un but avec le Français Eric Cantona.

Ailleurs en Europe, certains se mobilisent aussi pour encourager les Britanniques à rester dans l’Union européenne. Dernier exemple à Berlin avec la campagne “Embrassez un Brit”, lancée par une Allemande.