DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Milan : Gucci, Armani et Westwood

Cult

Milan : Gucci, Armani et Westwood

En partenariat avec

Le Mag toujours à Milan pour les défilés milanais de prêt-à-porter masculin pour l‘été 2017. On commence avec une ambiance “green” et lumière tamisée chez Gucci.

Le styliste Alessandro Michele a puisé dans un imaginaire romantique, excentrique, fait de dragons chinois, d’oiseaux exotiques, mais aussi d‘étonnants Donald Duck rieurs pour décorer son vestiaire conçu pour silhouettes éthérées.

Chez Emporio Armani, c’est “l’identité” de l’homme qui prime, d’où des vêtements ultra-confortables, faits pour des “individus qui se meuvent dans des métropoles au trop-plein d‘énergie et qui choisissent leurs vêtements” dans le but “d‘être eux-mêmes”.

La styliste britannique Vivienne Westwood, jamais à court d’un combat, rebelle dans l‘âme à 75 ans, a dédié son défilé à un homme privé de nature: son “ami” Julian Assange, fondateur de Wikileaks qui a entamé dimanche sa cinquième année de réclusion à l’ambassade d’Equateur à Londres.

Hommes et femmes ont défilé ensemble, pour une mode définitivement “unisexe”, pantalons, jupes, robes et shorts étant indifféremment portés par les uns ou les autres.

Ce défilé était le dernier à Milan pour la marque britannique excentrique. La saison prochaine, il sera à Londres, où les collections hommes et femmes seront présentées ensemble, suivant une tendance générale dans la mode.

Prochain article