DERNIERE MINUTE

Le morceau s’intitule “Élégie pour l’Arctique”. Il est signé du compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi, qui semble également doté du pouvoir d’orchestrer les éléments. A mesure qu’il joue, installé sur une barque, au beau milieu de la banquise, quelques part dans l’archipel norvégien de Svalbard, on voit au second plan des pans de falaise glacée s’effondrer. La mise en scène est signée Greenpeace. L’ONG gouvernementale veut sensibiliser au réchauffement climatique dans l’Arctique, deux fois plus élevé qu’ailleurs dans le monde.

Publicité
Publicité

Plus de No Comment

no comment

43e coupe Icare : hauts les coeurs !

La 43e édition de la Coupe Icare a attiré ce dimanche près de 100 000 spectateurs à Saint-Hilaire-du-Touvet dans l’Isère tandis que plus de 10 000 pilotes et parapentistes ont pris part à la…